16. janvier 2018

Red Bull Culture Clash Johannesburg

Red Bull Culture Clash Johannesburg

Le Red Bull Culture Clash a débarqué au stade d'Orlando de Johannesburg, le 23 septembre 2017. Quatre des plus grands artistes du continent et leurs équipes sont montés sur scène pour quatre manches d'un concours musical de haute intensité, le vainqueur étant déterminé par le niveau sonore de la réaction de la foule. L'entreprise Joynes Nash a été contractée du Royaume-Uni pour l'événement et s'en est remise au sonomètre NTi Audio XL2 pour recueillir les données nécessaires.

L'acteur et présentateur de télévision Thapelo Mokoena et son collègue présentateur Siyabonga Ngwekazi animaient l'émission . La musique à son meilleur niveau a été servie par les quatre différents artistes présentant différents genres musicaux comme le Hip Hop, le House, le Dancehall, et l'Afrobeat. La programmation comprenait des artistes de renom tels que AKA et Top Boyz Sound System, Patroanking et Red Hot Sound System, DJ Tira et Durban Massacre Sound System et Admiral et Jahseed avec African Storm Sound System. L'événement a été présenté avec divers artistes et invités spéciaux.

Visualisation multiple en direct des données sonores
L'événement étant retransmis en direct à la télévision sud-africaine, l'émission devait assurer une visualisation claire des données sonores en direct, tant à l'intérieur de l'arène pour le bénéfice de l'auditoire qu'à la télévision en direct. Cela, en plus des quatre arènes individuelles sur une seule scène de quelque 80 mètres de large, de la dynamique de foule en constante évolution et des performances en direct et imprévisibles des artistes et des hôtes présentaient toute une série de défis.

La solution technique consistait à installer trois sonomètres XL2 au FOH, les microphones étant positionnés de façon à capter la réaction de la foule à la prestation des artistes. Le premier XL2 utilisait le logiciel NTi Audio Projector Pro pour fournir des données en temps réel au directeur de production TV. Il a également fourni les mêmes données aux ingénieurs graphistes visuels du stade, ainsi que des données audio en temps réel à partir de la sortie casque pour piloter les indications visuelles du niveau sonore sur les écrans LCD de la scène.

La deuxième XL2 a exécuté une application Microsoft Excel qui présentait aux consultants des données de niveau sonore instantanées personnalisables en temps réel. Cela a permis d'analyser extrèmement rapidement les données sur le bruit de la foule et d'obtenir des résultats presque instantanés. Le troisième sonomètre enregistrait tous les paramètres pendant toute la durée de l'événement, ce qui garantissait un journal complet de l'événement pour une analyse ultérieure.

Une bataille serrée pour la victoire
La foule s'est déchaînée quand DJ Tira a fait monter Mgarimbe sur scène pour interpréter la chanson à succès "Sister Bettina". La légende de Kwaito, Zola, révélée par Durban Massacre, a été suivie par Mdu Masilela et Riky Rick. Les Top Boyz ont suivi avec les légendaires HHP et Red Hot avec les interpretations des artistes de renom Yemi Alade, Nasty C, Davido et Busiswa. Malheureusement, le soutien populaire du public n'a pas empêché HHP et Red Hot d'être disqualifiés après avoir interprété la même chanson qu'African Storm. Le vainqueur ultime de la soirée a été Durban Massacre, après avoir affronté tous les autres artistes et s'être imposé. Grandiose Durban Massacre!


En savoir plus sur Joynes Nash UK

Téléchargez les photos ici.

Categories: Live Sound

Tags: