28. juin 2021

Nouveau microphone de mesure M2340 pour le XL2

Nouveau microphone de mesure M2340 pour le XL2

Le nouveau microphone de mesure M2340 est un perfectionnement du M2230, compatible avec le XL2 et est également un microphone de mesure de classe 1. Le M2340 est aussi doté d'un circuit d'auto-vérification et consomme beaucoup moins d'énergie que le M2230.

Auto-test du système (CIC)

Les stations de mesure autonomes et télécommandées sont généralement utilisées pour la surveillance du niveau de bruit à long terme. Au fil du temps, le microphone de surveillance peut être endommagé, par exemple à la suite d'actes de vandalisme, de dégâts causés par une tempête ou d'attaques d'animaux.

Grâce à l'auto-test du système (Charge Injection Check – CIC) du nouveau microphone M2340, le bon fonctionnement du système peut désormais être périodiquement vérifié à distance et documenté.

m2340 cic visualisation
Visualisation de l'auto-test du système (CIC)

Un générateur de précision interne au MA230, il s'agit du préamplificateur du microphone du M2340, produit deux signaux carrés dont les fréquences fondamentales sont 46,9 Hz et 375 Hz. En incluant les harmoniques de ces signaux carrés, le signal de test couvre l'ensemble du spectre jusqu'à 20 kHz. Le générateur est contrôlé par la liaison de données ASD (Automatic Sensor Detection) avec le microphone.

Le signal de test est couplé capacitivement à l'entrée du préamplificateur MA230 et atténué par la capacité de la capsule du microphone. Avant de commencer la série de mesures, les niveaux spectraux de référence sont enregistrés afin que les mesures ultérieures puissent être comparées à cette référence. Si une capsule est endommagée, sa capacité change, ce qui entraîne une modification du niveau du signal du microphone. Ce signal passe alors par le préamplificateur, le câble de connexion et l'étage d'entrée de l'instrument de mesure, où il est numérisé et évalué.

Avec l'interface de mesure à distance, le XL2 met à disposition toutes les commandes pour contrôler le M2340 et interroger les valeurs mesurées, tandis que le système de surveillance – par exemple NoiseScout – se charge de l'enregistrement du spectre de référence, de la vérification régulière et de l'alarme en cas de changement de niveau significatif ou d'erreur.

Consommation d'énergie considérablement réduite

Les circuits à faible bruit ont une faible impédance et consomment donc plus d'énergie. C'est pourquoi un bon compromis entre la consommation d'énergie et le faible niveau de bruit est toujours recherché. C'est ce qui a été très bien réalisé dans le nouveau M2340: par rapport au M2230, la consommation de courant a été réduite de 66% à 0,8 mA. Le plancher de bruit n'augmente que de 1 dB, tandis que le niveau de pression acoustique maximal traitable a été augmenté de 1 dB. Le M2340 est donc particulièrement adapté aux applications économes en énergie, telles que les stations de mesure à long terme.

Categories: Mesure du bruit, Handheld Exel Line

Tags: